TMLP


Ta mère la pute

16
MONO-TMLP
L'histoire
Prix révélation, Festival International de la Bande Dessinée, Angoulême 2012


“Ta mère la pute !". Une insulte de cour de récré qui, parfois, cachait une triste réalité. Gilles Rochier poursuit le travail amorcé dans Temps mort, et regarde de nouveau son quartier. On pense tout de suite à une bande dessinée sociale. C'est indéniable, Gilles Rochier est un auteur social, sans doute un des seuls qui sache parler de la banlieue parisienne sans utiliser des images vues à la TV ou un misérabilisme de bon aloi. Il l'aime sa banlieue, autant qu'il la déteste, et il la raconte parce que c'est ce qu'il a toujours connu. La misère dont il parle peut sans doute se trouver dans les campagnes, chez les jeunes désœuvrés des beaux quartiers, le sentiment d'abandon dans de nombreux autres endroits.


TMLP est un livre poignant pour le témoignage qu'il apporte, mais si c'est un grand livre c'est avant tout parce que Gilles Rochier sait raconter les choses. Peu d'auteurs savent à ce point utiliser l'espace de la bande dessinée. Il raconte, sans avoir l'air de rien et la fluidité est permanente, accentué par un dessin adouci grâce à une douce bichromie. TMLP parle de misère, de jeux d'enfants, d'ennui, de blocs, de bois dangereux. TMLP confronte un homme à son passé, une réalité à une autre, et évite tout pathos grâce à l'absolue simplicité d'une écriture qui va droit au but.

Le blog de Gilles Rochier

Collection Monotrème
Date de parution 03 févr. 2011
Format 21x27,5 cm
Impression Bichromie sur Offset, 170 gr
Couverture Souple, quadrichromie
Nombre de pages 72
ISBN 978-2-35212-067-4
EAN 9782352120674

Pour vous assurer une expérience optimale ce site utilise des cookies en récoltant des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.