Gilles Rochier

Gilles Rochier

Gilles Rochier, la cinquantaine, auteur de bande dessinée, vit en cité depuis sa plus tendre enfance. Ainsi, derrière l’introspection personnelle de son œuvre principalement autofictionnelle, se révèle en filigrane la radiographie unique de l’évolution des banlieues sur ces quarante dernières années. Enfant des grands ensembles, autodidacte, l’auteur s’empare d’autant plus facilement de ce monde clos qu’il l’arpente depuis toujours. Véritable électron libre évitant le discours militant, il n’en reste pas moins un citoyen en mouvement, qui se confronte dès qu’il le peut au public « empêché » (prison, HP, hôpital) comme à celui des écoles, via des ateliers. Ce qui caractérise l’approche de Gilles Rochier, c’est le besoin de se représenter pour appréhender son environnement. Témoin de papier, ses dialogues, qui sentent le vécu, immergent immédiatement les lecteurs dans ce quotidien. Cette oralité ciselée, qui joue le mot comme on joue le ballon, au phrasé intuitif, rythmé et franc, fait d’ailleurs écho à un sens du détail très sensible dans le dessin. Le trait, les motifs récurrents, les cadrages, témoignent en effet d’une connaissance minutieuse du terrain, et permettent aux récits de slalomer perpétuellement entre le petit détail parabolique et le grand tableau paysagiste, la cage à lapins et les grands ensembles, l’individuel et le collectif. Qu’elles soient autobiographiques ou plus fictionnelles, sérieuses ou farfelues, ses histoires s’ancrent perpétuellement dans un cadre au réalisme étonnamment palpable, parfois écrasant. C’est en racontant sobrement, à son échelle, que Gilles Rochier témoigne, sans se prétendre messager, ni se présenter en victime. Alors que le trait évolue de livre en livre, 40 ans défilent et cernent une vie plus que jamais indissociable de ces grands ensembles. Un sentiment qu’encouragent assurément la silhouette, le bonnet et la paire de Nike de l’auteur, allégorie perpétuellement présente qui arpente ce monde, les pieds solidement ancrés sur la terre bitumée. Des premiers fanzines, qu’il réalise seul dans sa chambre, aux ouvrages plus conséquents publiés dans le circuit classique, des livres personnels aux collaborations, Gilles Rochier dépeint les mutations sociétales.

Chez 6 Pieds sous terre :

Envrac - coll. Plantigrade, 2002

Dernier étage - coll. Lépidoptère, 2005

Temps mort - coll. Monotrème, 2008

TMLP - coll. Monotrème, 2011

Prix Révélation Angoulême 2012

La Cicatrice - coll. Monotrème [mini], 2014

La Petite couronne - coll. Monotrème, 2017

Sélection Officielle du Festival d'Angoulême 2018

En attendant (avec Fabcaro) - coll. Asterozoa, 2018

Faut faire le million - coll. Monotrème, 2022





Chez d’autres éditeurs :

Impact (avec Deloupy), Casterman, 2020

Message de service, Ion, 2020

L’autre con (avec Nicolas Moog), Rouquemoute, 2020

Solo, Casterman, 2019

En roue libre (avec Nicolas Moog et Jiip Garn), Casterman, 2018

Tu sais ce qu'on raconte, Warum, 2017

Bastion, Ion, 2016

Je suis au Rize, l'épicerie séquentielle, 2016

Les frères Cracra, éd. Jarjille, 2009

Love and that fucking duck, éd. Groinge, 2008

Dunk, Chicken & blood - éd. Groinge 2008

40075km comics (Collectif), L’employé du mois, 2007

Thony Banco - Avec Jacques Des Portes, éd. du Taupinambour, 2006

Fabuleux Furieux ! - Hommage en Freak Style (Collectif), Les requins Marteaux, 2004

Numéro 7 (La belle vie), avec Jonathan Larabie, 2002

Fanzine "Envrac" (22 numéros depuis 1996)

Demain je vais à Metz, éd. Le goûteur chauve  


Récits dans diverses petites revues :

"Tonton", "Circé", "Stéréocomics", "Mycose", "Jade", "Comix club", "Igor"

Réseaux sociaux

Bibliographie

Faut faire le million

Faut faire le million

Gilles Rochier

En attendant

En attendant

Fabcaro & Gilles Rochier

La Petite couronne

La Petite couronne

Gilles Rochier

TEMPS MORT

TEMPS MORT

Gilles Rochier

LA CICATRICE

LA CICATRICE

Gilles Rochier

TMLP

TMLP
Ta mère la pute

Gilles Rochier

DERNIER ÉTAGE

DERNIER ÉTAGE

Gilles Rochier

ENVRAC

ENVRAC

Gilles Rochier

Apparaît dans

JADE 661U

JADE 661U
Citations, échos et yeux écarquillés

Ouvrage collectif

JADE 354U

JADE 354U
Coulisses, boutiques et appréhension

Ouvrage collectif

6 PIEDS SOUS TERRE, L'ANIMAL À 20 ANS

6 PIEDS SOUS TERRE, L'ANIMAL À 20 ANS
cartonné

Ouvrage collectif

JADE 320U

JADE 320U
 Introspection des très proches

Ouvrage collectif

JADE 606U

JADE 606U
Chant rituel et incantations autour du 9ème Art

Ouvrage collectif

JADE 200U

JADE 200U
Sorbet cassis dans ta boîte aux lettres

Ouvrage collectif

JADE 456U

JADE 456U
Organe surnuméraire du corps de la bande dessinée mal-pensante

Ouvrage collectif

JADE 124U

JADE 124U
Carnet d’annotations d’expériences liées à la bande dessinée, à l’usage des audacieux, réalisé par diverses figures du domaine

Ouvrage collectif

Pour vous assurer une expérience optimale ce site utilise des cookies en récoltant des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.